Vous êtes un féru d’histoire ou un visiteur curieux ? l’Antiquité vous intéresse ? Vous souhaitez découvrir et admirer quelques uns des plus beaux sites romains du Languedoc – région Occitanie ?  Vous êtes au bon endroit!

La destination Languedoc est considérée comme le berceau de la romanité en France.

On compte de nombreux vestiges témoins de la richesse architecturale, culturelle et de l’art de vivre de cette grande civilisation Romaine.

Le sud de la France a été conquis par les romains au IIème siècle avant JC. Depuis les abords de Toulouse jusqu’à la Provence, Rome créa sa première province de l’Empire au-delà des frontières italiques : la Narbonnaise. C’est également à cette époque que naquirent les cités de Nîmes (Nemausus) et Toulouse (Tolosa).

Sites archéologiques tels qu’ Enserune ou Ambrussum, vestiges antique comme les Arènes de Nîmes ou le Pont du Gard, grands musées comme NarboVia ou le Musée de la Romanité… Chaussez vos plus belles caligæ et partons pour un voyage dans le temps à la découverte des principaux sites historiques et lieux culturels dédiés à la Romanité en Languedoc.

Nîmes et ses environs, hauts lieux de la Romanité en Languedoc

L’effervescence culturelle règne encore et toujours dans les rues de Nîmes. Située entre Méditerranée et Cévennes, la ville que l’on qualifie de « Rome française » a vu le jour pendant l’Antiquité.

De cette époque florissante subsiste encore un patrimoine monumental exceptionnellement riche. Des arènes à la Maison Carrée en passant par la tour Magne et le sanctuaire de la Fontaine, Nîmes est incontestablement la destination des amoureux de l’art architectural romain.

Ce patrimoine est mis à l’honneur au travers de musées, tel que le Musée de la Romanité ou de manifestations thématisées comme les Grands Jeux Romains.

De quoi s’immerger dans l’ambiance de la Rome Antique !

  • Arènes de Nîmes - Gard
  • Arènes de Nîmes - Amphithéâtre Romain
  • Arènes de Nîmes-Quartier des gladiateurs- Nîmes

Les Arènes de Nîmes : l’amphithéâtre le mieux conservé du monde romain

Cet amphithéâtre romain construit à la fin du Ier siècle, est le symbole de la perfection architecturale de l’époque.

Ces arènes sont d’une symétrie parfaite, reflet de la complexité de cet ouvrage colossal.

Les arènes de Nîmes sont à ce jour l’édifice romain le mieux conservé au monde et sont devenues le fleuron de la culture nîmoise.

A l’époque romaine, le monument pouvait accueillir jusqu’à 24 000 spectateurs répartis sur 34 rangées de gradins.

Vous pouvez aujourd’hui y admirer des reconstitutions historiques, des corridas, mais aussi des concerts durant la période estivale.

En savoir plus
  • Maison Carrée - Nîmes - Gard
  • Maison Carrée - Nîmes - Gard
  • Maison Carrée - Nîmes - Gard

La Maison Carrée, le temple antique le mieux conservé au monde.

La Maison Carrée est situé au centre ville de Nîmes, face au Carré d’art.

Ce somptueux temple romain, inspiré par les temples d’Apollon et de Mars Ultor à Rome, fut édifié au début du Ier siècle.
Il était dédié aux héritiers de l’empereur Auguste, son petits-fils et fils adoptifs, les consuls et chefs militaires Lucius Caesar et Caius Julius Caesar.

Au fil des siècles, le temple ne cesse d’être occupé ce qui explique sont exceptionnelle conservation. Il est notamment devenu une maison consulaire, une église puis un musée des arts antiques. Il s’agit aujourd’hui du temple romain le mieux conservé au monde.

Dans ce site exceptionnel, vous pourrez assister à la projection du film historique Nemausus, la naissance de Nîmes (environ 23 minutes).

Il constitue une excellente introduction à la découverte des autres sites romains de la ville.

En savoir plus
  • Tour Magne - Nîmes - Gard
  • Tour Magne - Nîmes - Gard
  • Tour Magne - Nîmes - Gard

La Tour Magne, le plus haut point de la ville

La Tour Magne est le plus imposant et l’unique vestige de l’enceinte romaine Augustéenne de Nîmes.

Avec ses 18 mètres de haut, cette édifice de prestige était un élément stratégique. Elle marquait la présence du sanctuaire et protégeait l’oppidum.

Elle domine les jardins de la Fontaine sur le mont Cavalier et offre un superbe point de vue sur la citée Nîmoise.

En savoir plus
  • Jardins de la Fontaine - Nîmes - Gard
  • Jardins de la Fontaine - Temple de diane - Nîmes - Gard

Les Jardins de la Fontaine, un des premiers parcs publics d’Europe

Les Jardins de la Fontaine sont un parc public de 15 hectares situé à Nîmes.

Ils sont crées en 1745 à la demande du roi de France, Louis XV, autour de la source nîmoise originelle, déjà vénérée par les peuplades antérieure à l’arrivée des romains. La source de la Fontaine est d’ailleurs à l’origine de la création de l’agglomération plusieurs siècles avant la période gallo-romaine.
L’objectif du concepteur, Jacques Philippe Mareschal , ingénieur du roi, était de mettre en scène et en valeur la source et les vestiges antiques découverts, notamment le temple de Diane et la tour Magne.
Inspirée des jardins à la Française, les Jardins de la Fontaine furent l’un des premiers parcs publics d’Europe et c’est, aujourd’hui encore, un des plus remarquables.

En savoir plus
  • Musée de la Romanité - Nîmes - Gard
  • Musée de la Romanité - Nîmes - Gard
  • Musée de la Romanité - Nîmes - Gard
  • Musée de la Romanité - Nîmes - Gard

Le Musée de la Romanité : un voyage au cœur de 2500 ans d’Histoire

Inauguré en 2018, le Musée de la Romanité vous transporte au travers de 25 siècles d’histoire.

Depuis le cœur de la ville de Nîmes, vous pourrez revivre le processus de romanisation de la cité au gré des 5000 œuvres qui retracent cette évolution.

Les 65 dispositifs multimédias (projections immersives, des cartes interactives ou des écrans mobiles), véritable outils de médiation offre une expérience de visite le visiteur exceptionnelle.

Urbanisme, vie quotidienne, habitat, religions et bien d’autres aspects de la vie à Nîmes sont mis en lumière au fil des objets et des mosaïques d’époque.

Le Musée dispose également d’un jardin archéologique mais aussi d’un rooftop qui offre une vue panoramique remarquable sur la ville et ses monuments historiques.
Plus qu’un musée, c’est un véritable lieu de vie. L’architecte Elizabeth de Portzamparc a pensé cet espace comme un voyage itinérant au travers des quatre périodes qui composent la Romanité à Nîmes.

Après votre visite vous pourrez profiter de la terrasse du Café du Musée ou encore d’un déjeuner à La Table du 2, brasserie du chef étoilé Franck PUTELAT située au cœur même du musée de la Romanité.

En savoir plus
  • Pont du Gard - Gard

Le Pont du Gard, chef d’œuvre de l’architecture antique

Considéré comme un véritable chef d’œuvre de l’architecture antique, classé à l’UNESCO, le Pont du Gard est sans conteste l’un des vestiges romains les mieux conservé au monde. Construit au Ier siècle de notre ère, ce monument résiste à l’ouvrage du temps. On peut encore admirer à ce jour plus de 50 km d’aqueduc entre Nîmes et Uzès.

Le Pont du Gard est pourvu de dimensions exceptionnelles : 49 mètres de hauteur, qui en font le pont-aqueduc romain le plus haut du monde encore debout. Ces trois étages d’arches superposées le rendent également unique en son genre. Il aura fallu seulement 5 ans et un millier d’hommes pour réaliser cet ouvrage titanesque, reflet de l’ingéniosité romaine de l’époque.

Il est aujourd’hui dans un état de conservation exceptionnel permettant aux visiteurs de plonger au cœur de la civilisation romaine de l’époque.  Situé à proximité de la carrière antique de l’Estel dont ont été extraite les pierres pour sa construction, le pont du Gard alimentait en eau courante toute la cité de Nîmes et favorisa ainsi son essor extraordinaire.

Le Pont du Gard et ses espaces muséographiques se visitent toute l’année et vous offrent ainsi une vue d’ensemble sur le génie architectural romain.

Crédit : Droit réservé

En savoir plus

Les sites archéologiques romains à visiter le long de la Via Domitia

Les vestiges de la célèbre Via Domitia sont encore très présents en Languedoc, notamment dans l’Hérault.

Construite en 118 avant JC, cette artère commerciale, militaire et économique de renom abrite encore aujourd’hui des sites archéologiques remarquables.
Vous pourrez découvrir ces trésors antiques en longeant la route nationale 9 ou l’autoroute A9 pour les plus pressés.

Selon la légende, la Via Domitia aurait été construite sur la voie Héracléenne, créée par Héraclès (Hercule). Elle reliait l’Italie à la péninsule ibérique.

Longue de 780 kilomètres, il s’agit de la première route construite par les romains en Gaule pour assurer les communications avec Rome et le passage des garnisons qui sécurisées les nouvelles cités de l’Empire.

Depuis Rome au Perthus puis Cadix avec l’ajout de la Via Augusta, les romains maitrisaient l’ensemble du réseau routier primaire de la Narbonnaise et au-delà.
Il reste aujourd’hui quelques petits tronçons de cette route ancestrale visibles dans l’Hérault sur les communes de Castries, Pinet ou encore Saint Thibéry.
Les sites majeurs préservés de la Via Domitia sont sans conteste le site archéologique d’Ambrussum prés de Lunel et Ensérune au nord de Béziers.
N’hésitez pas à emprunter la voie Domitienne pour plonger au cœur de l’Antiquité !

  • Sites archéologique Ambrussum - Hérault
  • Sites archéologique Ambrussum - Hérault

Le site archéologique et musée d’Ambrussum

Aux portes de Montpellier se trouve l’un des sites archéologiques majeurs de l’Hérault : Ambrussum.

Cet écrin de pierres et de verdure a su préserver de nombreux vestiges romains tels que l’arche unique du pont Ambroix ou le relais routier bordant la Via Domitia. Vous pourrez même vous balader (accès libre et gratuit) sur cette célèbre voie pavée jusqu’à l’oppidum fortifié.

Véritable photographie de l’Antiquité, le site d’Ambrussum connait une nouvelle campagne de fouilles en 2016 et met à jour le quartier public de la ville romaine.

Le musée de site, inauguré en 2011, offre un véritable espace d’accueil et d’interprétation de cette éminente cité gallo-romaine.

En savoir plus
  • Oppidum d'Enserune - Site archéologique Hérault

Le site archéologique et musée d’Ensérune 

Niché entre Béziers et Narbonne sur la commune de Nissan-les-Ensérune, le site archéologique et musée d’Ensérune a été mis à jour dans les années 1850.

Bien préservé, vous pourrez y découvrir la civilisation des oppida.

La colline d’Ensérune et ses pentes escarpées offraient un véritable rempart de protection naturel aux habitants d’une des plus grandes agglomérations gauloises du Midi.

Vous y trouverez des vestiges de villas, de rues et de dolias. Les ruines visibles ne représentent à peine qu’un dixième de la superficie du village originel.
Le musée quant à lui se situe dans une villa datant de 1915 abritant une vaste collection d’objets du quotidien. Pièces de monnaies, bijoux, céramiques et bien d’autres attestent de l’influence romaine en ces lieux.
Le musée est actuellement fermé pour travaux et ceux jusqu’à la fin d’année 2021.

L’ensemble du site va être repensé et réaménagé afin d’accueillir nos visiteurs dans un nouveau bâtiment dédié à la billetterie et à la librairie-boutique.

En savoir plus

Narbonne, le cœur de la Rome Antique

Capitale historique de la puissance de Rome en Gaule, Narbonne était une place commerciale stratégique.

Ouverte sur la mer Méditerranée, elle était une véritable porte d’accès sur le reste du monde.
La colonie romaine de Narbo Martius fut construite sur la Via Domitia et devint ainsi la plus importante ville du Sud de la Gaule. Forte de sa situation géographique avantageuse, la ville était protégée par un chapelet d’îles à l’embouchure de l’Aude qui lui garantissant une sécurité maximale. La ville prospéra jusqu’à l’invasion des Wisigoths au Vème siècle qui firent malheureusement disparaitre la majorité des sites romains de l’époque antique.
Certains monuments survécurent et sont encore visibles aujourd’hui comme le site archéologique du Clos de la Lombarde.

Ce dernier révéla les seules et uniques maisons de ville romaines (les domus) en France.

On peut également y apercevoir les vestiges de thermes romains et de rues avec leur système d’égouts.
Au centre de la place de l’Hôtel de ville subsistent les vestiges de la Voie Domitia dans son état originel, datant de la fin du IVème siècle.

Le nouveau Musée Régional NarboVia à Narbonne reflète, par ses nombreux vestiges trouvées exclusivement dans la ville, l’importance de la cité à cette époque.

  • NarboVia - Narbonne Aude
  • NarboVia - Narbonne Aude

Narbo Via, l’antiquité Romaine en 3 lieux

Décliné en trois sites, le Musée, l’Horréum et Amphoralis, Narbo Via a pour ambition de faire renaître la glorieuse cité de Narbo Martius.

L’ensemble du patrimoine romain de Narbonne est réuni en ces trois lieux thématisés qui abriteront également des expositions d’objets et œuvres temporaires. On pourra aussi y trouver des ateliers de restauration des collections antiques. L’intégralité de la collection lapidaire y sera présentée sous la forme d’un mur colossal.

Le musée Narbo Via est ouvert aux publics depuis le 19 mai 2021.

Crédit : Droit réservé

En savoir plus

Pour terminer

Vous l’aurez compris, le Languedoc (Région Occitanie) foisonne de lieux dédiés à la Romanité. Les récits de vie de nos ancêtres romains et gaulois s’entremêlent au gré des paysages pour le plus grand bonheur de nos visiteurs.

Plusieurs sites antiques et musées majeurs font parties des sites d’exception en Languedoc, profitez du Pass S.E.L (offert dés votre première visite dans l’un des sites membres) pour les découvrir à votre rythme, à tarif réduit !