Alors que la biodiversité est de plus en plus menacée par l’activité de l’homme, Eiffage s’engage dans la transition écologique. En effet, le 7 février dernier, Benoît de Ruffray, Président-directeur général du groupe Eiffage, a signé une convention de mécénat pour une durée de trois ans avec la Ligue pour la Protection des Oiseaux (LPO). Ainsi le Viaduc de Millau soutient le programme “Vautours Grands Causses” à travers le mécénat et l’accompagnement. 

LE MÉCÉNAT 

L’antenne Aveyronnaise de la LPO, mène depuis presque 50 ans des actions de réintroduction de vautours dans les Grands Causses afin de sauvegarder sa population. Grâce à l’allocation du budget, la Ligue de Protection des Oiseaux pourra effectuer les missions suivantes : Gestion des ressources alimentaires, suivi démographiques et spatial des quatres différentes espèces de vautours, gestion des menaces et dérangement d’origine anthropique, la sensibilisation et l’éducation

L’ACCOMPAGNEMENT 

La LPO s’appuie sur un réseau d’Éducation à l’Environnement et au Développement Durable (EEDD) riche d’une centaine d’animateurs et sensibilise près de 120 000 personnes par an, scolaires et grand public. 

INÉDIT : HONNEUR AU GYPAÈTE BARBU SUR L’AIRE DU VIADUC DE MILLAU 

Cet été, au Viaduc de Millau, des animations de sensibilisation à la biodiversité seront proposées ainsi que l’exposition “LIFE Gypconnect” jusqu’au 29 juillet. Les visiteurs de l’aire seront incollables sur le Gypaète barbu, sa réintroduction, la connexion entre les massifs, son régime alimentaire et les menaces qui pèsent sur l’espèce. 

Vous aurez l’occasion d’admirer les maquettes grandeurs natures des 4 espèces de vautours dans les Grands Causses. 

À propos de la Ligue pour la Protection des Oiseaux 

Depuis 1912, la LPO agit en faveur de la protection des oiseaux et de la biodiversité dans son ensemble. Composée de 57 000 adhérents, ses objectifs sont : 

– La protection des espèces : la LPO met en œuvre des plans nationaux d’action en faveur des oiseaux parmi les plus menacés en France. Elle anime et participe à de nombreuses enquêtes nationales et gère 7 centres de soins. 

-La conservation des espaces : le réseau LPO est gestionnaire de 20 000 hectares d’espaces naturels, 24 

réserves naturelles et est propriétaire de 1 695 hectares. 

-L’éducation et la sensibilisation : chaque année, la LPO dispense 5 000 animations aux scolaires et au grand